Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du site
Dernière mise à jour :
mardi 31 mai 2016
lundi 23 mai 2016
Le processus démocratique de l’action collective. L’exemple de la construction d’un arbre de propositions.
Christian Maurel.

Très tôt, la sociologie s’est interrogée sur les mouvements de masse et sur l’action collective. On pense évidemment à Marx. Mais il ne faut pas oublier Tarde et sa « théorie de l’imitation », Le Bon et sa « psychologie des foules », Riesman et son concept de « foule solitaire ».

Parmi tous les ressorts et formes de l’action collective (spontanée et difficilement prévisible, organisée par des structures et leaders - par exemple les syndicats et les partis politiques-, manipulée par un « chef » dans une visée propagandiste – on pense au fascisme et au nazisme – ou plus récemment structurée plus horizontalement avec l’appui des réseaux sociaux), nous faisons le choix de l’action collective construite selon un processus démocratique dont nous allons tenter d’identifier les procédures et éléments psychosociologiques.

L’exemple de la construction collective d’un arbre de propositions.

Ce mode d’action que nous avons initié et expérimenté dans des situations diverses depuis quelques années est à mettre au compte des outils de l’éducation populaire. Il a le grand avantage de la simplicité, mobilise l’ensemble des participants et peut être « utilisé » dans des contextes extrêmement différents : formations de bénévoles et de salariés, instances délibérantes, séminaires de co-construction de savoirs et de projets, assemblées publiques tournées vers l’action… Il se déroule et s’organise en trois étapes essentielles :

- d’abord un travail en petits groupes visant à la construction de propositions selon une structuration en six grands « P » : le Problème à résoudre, le Projet (valeurs de référence, finalités, objectifs…), le Public (concerné, touché, prioritaire…), les Partenaires (publics, privés, associatifs…), les Pratiques (modes d’action, déroulement, programme…), les Productions (résultats attendus et réels, évaluation….).

- ensuite, la présentation collective des propositions en grand groupe avec questions, discussion, analyses critiques, amendements, interrogations sur la faisabilité…

- enfin le positionnement discuté, négocié et délibéré des propositions sur un « arbre » : dans les racines si elles apparaissent prioritaires et fondamentales, dans le tronc si elles sont structurantes, dans les branches si elles peuvent venir ensuite et parachever l’édifice…

Le caractère démocratique de la démarche

- elle met en jeu (en je ?) l’ensemble des participants dans un cadre collectif qui se construit à étapes. Elle en fait des personnes actives et responsables au regard d’eux-mêmes et des autres.

- elle ne part pas d’un consensus mais de l’existence de points de vus et d’intérêts différents voire contradictoires. Elle fait donc place au « conflit producteur » et peut même se nourrir des hésitations, approximations et erreurs.

- elle vise, par étapes successives (petit groupe puis grand groupe), à un accord négocié, voire arbitré par un vote qui vient après un temps de délibération.

Les compétences à l’œuvre dans cette démarche démocratique :

- l’expression et la prise de parole, d’abord en petits groupes puis en grand groupe, dans les associations, dans l’espace public, dans le quartier, dans la Cité….

- l’analyse (mobilisation des points de vue et connaissances théoriques et pratiques, co-construction des savoirs, leur organisation, leur vérification….).

- l’argumentation, ce qui suppose l’écoute des autres, le respect et l’acceptation de la contradiction, à la fois une éthique de la discussion et la formalisation des arguments visant à défendre un point de vue.

- la capacité à proposer c’est-à-dire à formuler, à fonder, à convaincre, à reformuler après critiques et amendements.

- la capacité à délibérer, ce qui suppose de l’écoute, de l’argumentation, de la négociation, la recherche d’un accord, voire d’une synthèse cohérente et dynamique des différences.

- l’arbitrage selon des règles communes : l’accord négocié unanime, le vote selon une majorité relative, absolue, qualifiée… Et si impossible, on peut remettre les propositions en discussion, renvoyer à plus tard, trouver les raisons des difficultés à se mettre d’accord et à passer à l’action.

Comment et où acquérir ces capacités démocratiques de l’action collective ?

- par l’expérience même de la démarche de construction d’arbres de propositions.

- par la pratique d’une vie associative bien conduite, notamment par ce que nous appelons la « pédagogie des conseils » (commissions, conseils de jeunes, d’animation, assemblées générales…) mais aussi dans les démarches artistiques de co-création collective. Me vient alors à l’esprit la réalisation en 1969, sous la responsabilité d’un Conseiller Technique et Pédagogique de Jeunesse et Sports, d’une création théâtrale collective intitulée « La décharge » à partir des propositions venant de chaque participant et discutées par tous.

- par l’utilisation d’autres méthodes annexes et préparatoires relevant d’une éducation populaire citoyenne et politique comme le débat mouvant, la conférence populaire sans conférencier, l’arpentage, le théâtre forum, les procédures de discussion « multi-acteurs » sur des questions sensibles de société…

Une question se pose : l’action collective démocratique peut-elle s’enseigner ? Nous avons qu’elle peut être manipulée et pervertie. Mais nous pensons aussi qu’elle peut s’apprendre par l’expérience et par une réflexion critique sur l’expérience. C’est sans doute, le meilleur moyen pour qu’elle ne soit pas manipulée et pervertie.

La construction d’un arbre de propositions comme méthode démocratique d’action collective est-t-elle transférable, voire transposable telle que proposée ici ?

Nous savons qu’en matière d’action culturelle, éducative, sociale et politique, rien n’est réellement transposable. Les femmes et les hommes ne peuvent pas être soumis à une mécanique de précision et il y a toujours une place pour l’adaptation et la création. Cependant, les expériences montrent que cette méthode est en grande partie transférable et qu’elle est souvent pratiquée spontanément sans qu’on lui donne ce nom, par exemple dans les associations et les organisations collectives chaque fois qu’il s’agit de prendre des décisions importantes qui engagent chacun des participants.

Ne pourrions-nous-pas étendre cette méthode aux conseils de citoyens, aux syndicats, et aux partis politiques, et ainsi ne plus se limiter à des interventions qui laissent souvent leurs membres dans une position de spectateurs et de suiveurs ? Les institutions républicaines délégataires (conseils municipaux, départementaux, régionaux, les parlements nationaux) ne sont-elles-pas très éloignées de ces méthodes participatives, ce qui peut expliquer le désintérêt de nombreux citoyens pour la vie politique ?

L’action collective démocratique comme augmentation de la puissance d’agir des citoyens et du peuple.

L’enjeu de l’action collective démocratique à laquelle contribue la méthode de construction d’arbres de propositions, est de changer les logiques de pouvoir. On y passe du « pouvoir sur » qui nous est imposé et que l’on impose, au « pouvoir de » qui est cette capacité à faire et que nous désignons par l’expression de « puissance d’agir ». Cette augmentation de la puissance démocratique d’agir se lit sur les visages et dans les comportements. Pour le dire avec les mots de Spinoza, les individus passent des « passions tristes » (résignation, repliement sur soi, ressentiment qui peut aller jusqu’à la colère et à la haine de l’autre…) aux « passions gaies » (reconnaissance, plaisir de faire ensemble, joie communicative, voire jubilation et amour des autres…).

Il y a des points communs importants entre cette forme d’action collective et la création artistique partagée. Avons-nous à faire à un orchestre sans véritable chef d’orchestre, à une chorale sans chef de chœur ? Nous préférons parler de dispositif d’éducation populaire mutuelle dans lequel l’animateur du processus accompagne plus qu’il ne dirige. Il ne se tient pas devant pour donner la bonne direction mais derrière ou sur le coté de ceux qu’il accompagne. Car, comme le dit si bien le poète espagnol Machado, « le chemin n’existe pas, le chemin se fait en marchant ». La posture de cet accompagnateur est une savante alchimie faite d’instruction, d’éducation, d’animation et de médiation. En ces temps de crise de la démocratie et du vivre ensemble, on serait bien inspiré d’en reconnaitre l’utilité et la pertinence.

Intervention de Christian Maurel lors de l’Assemblée Générale de la Fédération Nationale des Centres Musicaux Ruraux (Paris, samedi 21 mai 2016).

articles recents
mardi 31 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
1ère éditon du Prix Infirmiers en Psychiatrie
Organisée par La revue Santé Mentale

La 1ère édition du Prix Infirmier en Psychiatrie 2016 récompense, encourage et soutient des projets, des démarches et des travaux de recherche originaux réalisés par les équipes infirmières, destinés à améliorer la qualité de vie et /ou la qualité des soins des patients souffrant de psychose.



lire la suite de l'article
mardi 31 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
LETTRE OUVERTE CONTRE LA LOI TRAVAIL
"Mr le Président de la République, il n’y a jamais de déshonneur à prendre en compte les aspirations du peuple"
Lettre des 56 parlementaires PS, PCF, écologistes et sans étiquette

56 parlementaires PS, PCF, écologistes et sans étiquette ont adressé vendredi une lettre au Président de la République pour lui demander "d’agir sans attendre pour une sortie de crise" tenant compte "de l’opposition majoritaire en France" au projet de Loi travail.



lire la suite de l'article
lundi 30 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
ANNONCE
2 nouvelles salles pour les répétitions, stages, débats...

A partir de septembre 2016, le théâtre à Montreuil répondant au sinistre nom de La Guillotine, propose la location de 2 salles de répétition toutes neuves pour cours, ateliers, stages, répétitions…



lire la suite de l'article
lundi 30 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Les ateliers de la République
Danièle PREMEL. Conseillère de Paris. Chargée de l’Education Populaire

Dans une période où les valeurs de la République sont fragilisées, il est nécessaire d’engager une réflexion autour des principes qui fondent notre Pacte Social. Pour cela, il faut s’appuyer sur la dynamique des mouvements de solidarité qui se sont exprimés après les attentats.

Le 18 ° arrondissement de Paris, organise une série de rencontres et de manifestations.



lire la suite de l'article
samedi 28 mai 2016
publié par Christian Maurel
Colloque RIUESS / Montpellier / 25-27 mai 2016.
Des transformations de société à la transformation sociale et politique : quelles places et fonctions des communs et de l’économie sociale et solidaire ?
Communication de Christian Maurel.

Comment ces transformations de société, de l’économique à l’intime, ouvrent-elles des perspectives de transformation sociale dans lesquelles les femmes et les hommes de toutes conditions cherchent à s’émanciper de ce qui les contraint pour écrire une nouvelle page de leur histoire ?



lire la suite de l'article
samedi 28 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Le capitalisme porte en lui l’extrême droite comme la nuée porte l’orage
Par Bernard Teper

« Ce détournement de la formule de Jean Jaurès (remplacement de « la guerre » par « l’extrême droite ») est aussi vrai que l’original, même si à un siècle de distance la catastrophe annoncée n’a pas le même visage. »(...)



lire la suite de l'article
samedi 28 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
INVITATION Partenariat - Colloque international
L’Économie Sociale et Solidaire dans les politiques publiques territoriales Regards croisés acteurs, élus, chercheurs.

Ce colloque international est coorganisé par le laboratoire Espaces et Sociétés et la Fondation Gabriel Péri qui souhaite au travers de cet événement encourager une recherche autour de l’action des élus territoriaux en direction de l’Economie Sociale et Solidaire.

- Mercredi 8 et jeudi 9 juin 2016 de 08h30 à 18h30 Université d’Angers. Formulaire d’inscription à télécharger.



lire la suite de l'article
vendredi 27 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
La machine de guerre politico médiatique de citizen Drahi
Par René Backmann

Pourquoi le milliardaire franco-israélien, Patrick Drahi, qui possède notamment l’opérateur de téléphonie mobile SFR, le réseau Numericable et la chaîne de télévision israélienne à vocation internationale I24 News a-t-il aussi pris le contrôle, en 2014 et 2015 du quotidien Libération, puis de l’Express avant d’étendre son empire médiatique à BFM-TV et RMC ?



lire la suite de l'article
jeudi 26 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Bras de fer avec la CGT contre la loi travail
Dans Les Echos

« Le Premier ministre joue un jeu dangereux », a déclaré Philippe Martinez le leader de la CGT, se disant prêt à aller « jusqu’au bout » pour obtenir le retrait du projet de loi Travail. Le mouvement de grève s’amplifie.

- Pétition citoyenne contre la Loi travail "Députés socialistes : Soutenez la motion de censure"



lire la suite de l'article
jeudi 26 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Jamais un gouvernement israélien n’a été aussi à droite
Dans Humanité.fr

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a signé mercredi un accord de coalition avec le parti d’extrême droite Israël Beitenu, dont le chef, Avigdor Lieberman, obtient le poste clé de ministre de la Défense (...) « Mon gouvernement reste déterminé à rechercher la paix avec les Palestiniens, à rechercher la paix avec tous nos voisins »...



lire la suite de l'article
mercredi 25 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
APPEL À PROPOSITIONS SPÉCIFIQUE ERASMUS +
INCLUSION SOCIALE DES MIGRANTS À TRAVERS L’ÉDUCATION, LA FORMATION ET LA JEUNESSE
Est-ce que l’Europe prend la mesure de la catastrophe humanitaire ?

Dans le cadre du suivi de la "Déclaration de Paris sur la promotion de l’éducation à la citoyenneté et aux valeurs communes de liberté, de tolérance et de non-discrimination", un appel à propositions spécifique Erasmus+ a été publié.



lire la suite de l'article
mercredi 25 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
VIDEO
LA PEDAGOGIE POUR EXPLIQUER LOI TRAVAIL LOI SANTE : MÊME COMBAT !
UTOPSY Clinique et Politique

Cher.e.s utopsystes,

Ci joint une vidéo que nous venons de réaliser dans l’urgence de la mobilisation contre les GHT. Elle se veut pédagogique et sera à compléter par d’autres. C’est ici : Loi Santé Loi Travail : même logique

https://www.youtube.com/watch?v=0Xi...



lire la suite de l'article
mercredi 25 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
31 Mai 2016, GHT c’est non !
La Fédération SUD Santé Sociaux appelle toutes ses équipes

Nous ne pouvons pas laisser impunément et sans réagir détruire notre système de santé et aggraver encore les conditions de travail et de soin dans les Hôpitaux publics et associatifs.

En Île de France rassemblement (animé !) le 31 mai de 11h à 15h devant le ministère de la santé.



lire la suite de l'article
mercredi 25 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
SEPT DERNIÈRES REPRÉSENTATIONS
OPERA POUR QUE LE FAIBLE RESISTE
Texte et mise en scène de Kazem Shahryari

Du théâtre bien vivant qui nous interroge et nous ouvre la porte d’un futur à construire ensemble.

Les Vendredi du 27 mai au 18 juin. A l’Art Studio Théâtre 299, rue de Belleville – 75019 Paris

- Pour voir des images parlantes : https://www.youtube.com/watch?v=jnA...



lire la suite de l'article
mercredi 25 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
INVITATION. ARTISTES A L’HÔPITAL
« LA REPUBLIQUE MALADE »
Spectacle de La Compagnie de La Pierre Noire

Écriture, mise en scène et en espace Maryvonne Venard.

- Les 13 et 15 juin, 19 h 30 à l’hôpital St Antoine. Paris 12°

- Invitation en pièce-jointe



lire la suite de l'article
mercredi 25 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Dialogue avec 2 policiers de la CGT Police à Nuit Debout
Reporterre

un étonnant dialogue s’est noué entre deux policiers de la CGT Police et des participants de Nuit debout. Regards croisés sur les violences en manifestation.



lire la suite de l'article
mardi 24 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
INVITATION RENCONTRE-PETIT DEJEUNER
Avec Georges Corm, autour de la situation au Proche et au Moyen Orient

La fondation Gabriel Péri reçoit Georges Corm, ancien ministre des finances du Liban

- Mardi 31 mai



lire la suite de l'article
lundi 23 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
« Démocratie et société civile »
Rencontres du Collectif des associations citoyennes
du 5 au 7 juillet 2016 à Rennes

Le Collectif des Associations Citoyennes appuyé par un collectif rennais propose 3 jours de réflexion et de construction des alternatives avec des associations ou des citoyens venus de toutes les régions sur le thème central : « Démocratie et société civile ».



lire la suite de l'article
lundi 23 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Vient de paraître !
Les plaques commémoratives : Une approche politique des histoires de vie collectives en éducation populaire
"Phénoménologie de la commémoration". Par Nicolas FASSEUR

"Phénoménologie de la commémoration" par Nicolas FASSEUR. Aux Editions Universitaires Européennes

« L’hypothèse qu’une plaque commémorative est une histoire de vie collective sous sa forme minimale se confronte à différentes situations de terrain et nous révèle l’engrenage vertueux entre le travail de la mémoire et le travail de la culture. »



lire la suite de l'article
lundi 23 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Loi Travail. Nouvelles mobilisations
Communiqué CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL

Les organisations décident de renforcer l’action par une journée de grève interprofessionnelle avec manifestation nationale à Paris le 14 juin.



lire la suite de l'article
lundi 23 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
CONCERT
La Gauche Cactus soutient le Fado
VENDREDI 3 JUIN

Le Cactus/Coin du fado propose : Soirée « Fados : Divines, et pas seulement » aux Affiches Vendredi 3 juin



lire la suite de l'article
dimanche 22 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Comment les gérants du capital préparent-ils la présidentielle de 2017 ?
Chronique d’Evariste

Que faire ?....mener la bataille pour une nouvelle hégémonie culturelle via la multiplication des initiatives d’éducation populaire........



lire la suite de l'article
dimanche 22 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Qui sont les nuitdeboutistes ? Enfin une étude sérieuse !
Par Gazette Debout

– Voilà une étude qui va remettre en question les analyses hâtives des détracteurs de Nuit Debout… C’est dans cette perspective que la commission Sciences Sociales Debout a mené une enquête sociologique, la seule aussi développée à ce jour, qui présente les occupants de la place de la République et leurs motivations. En voici un condensé.



lire la suite de l'article
samedi 21 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Et le nucléaire ?
Bulletin d’information de Brut de béton production N°37 Mai 2016

Et le nucléaire dans tout ça ? C’est le champ qui cumule tous les handicaps.



lire la suite de l'article
samedi 21 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
CLINIQUE ET POLITIQUE-UTOPSY
Contre une nouvelle cure d’austérité !
Appel à un rassemblement contre les GHT le 31 mai

Dans le cadre de la mobilisation qui se construit contre les GHT (Groupement Hospitalier de Territoire), nous vous invitons à nous rassembler le mardi 31 mai à 11h devant le ministère de la santé. Un appel à été rédigé lors d’une réunion à la Bourse du Travail mercredi passé que nous vous transmettons d’ores et déjà.



lire la suite de l'article
jeudi 19 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
CULTURE A L’HOPITAL. A l’occasion de la réédition du livre "Les hors-champs de l’art."
La culture en psychiatrie relève de la nécessité
Madeleine Abassade

La réédition annoncée par la revue Cassandre / Horschamp de son livre "Les Hors-champs de l’art" qu’elle consacra aux actions artistiques en psychiatrie, et à l’heure de Nuit Debout "Commission psy, soins et accueil et les divers gens debouts ", il s’agira ici de s’interroger sur le risque de perte des valeurs portées par une des premières mutuelles à buts non lucratifs de France, où la défense de la culture en psychiatrie relevait de la nécessité.



lire la suite de l'article
jeudi 19 mai 2016
publié par Christian Maurel
Peuple et Culture Marseille propose :
Approches et expérimentations documentaires.
Formation.
Approches et expérimentations documentaires / formation. Du mardi 13 juillet au samedi 17 juillet 2016. La formation se déroule à Marseille du 13 au 17 juillet 2015 (soit 5 jours). Au total, l’action représente 25h de formation (hors temps de projections). Regard singulier sur la vie et sur le monde, le documentaire interroge les représentations du réel par le sujet qu’il aborde mais aussi et plus profondément par son écriture même. Ce stage est une occasion de découvrir (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 mai 2016
publié par Christian Maurel
Sortons des clichés à propos de "Nuit debout".
Le Monde du 18 mai 2016.
Sortons des clichés à propos de Nuit debout. Un collectif de chercheurs a réalisé une enquête place de la République pour mieux connaître les participants. Les résultats font mentir les idées reçues, notamment sur l’entre-soi supposé du mouvement. Sur Nuit debout, on a tout entendu : " La moyenne d’âge est de 25 ans ", " un entre-soi de bobos parisiens ", " aucun vrai prolétaire ", mais " une bourgeoisie blanche urbaine "," des SDF et des punks à chien qui boivent de la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
Nouvelle parution
ARC EN CIEL THEATRE FORUM
RÉSONNANCES LA LETTRE MAI 2016

En pièce-jointe à cet article vous trouverez la dernière livraison de RÉSONNANCES LA LETTRE.



lire la suite de l'article
mercredi 18 mai 2016
publié par Madeleine Abassade
THEATRE-FORUM
GRAND CHANTIER ANNUEL DE LA COMPAGNIE NAJE
où il est question de la famille

De la famille, on en vend à tous les coins de rue, dans les livres, les films, les journaux, les discours politiques... « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » est la nouvelle création de la Cie "NAJE-nous n’abandonnerons jamais l’espoir", un spectacle de théâtre-forum issu du grand chantier annuel.



lire la suite de l'article