Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteActualitésEvènements
Articles publiés dans cette rubrique
mardi 16 octobre 2018
publié par Christian Maurel
L’espoir s’invite.
à la Cosmopolthèque.
L’espoir s’invite à la Cosmopolithèque Béziers : 17 au 21octobre 2018. Il est là, c’est cette semaine... L’espoir s’invite. Venez nombreux nous retrouver, il y en a pour tous les goûts de mercredi à dimanche et tout est gratuit. Transférez ce message à tous vos amis et voisins, tout le monde peut venir. 17 – 18 – 19 – 20 et 21 octobre L’ESPOIR S’INVITE 2ème édition. Ici, sur les pentes des collines, face au couchant Et à (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 août 2018
publié par Christian Maurel
Dans Le Monde abonnés du 5-8-2018.
L’ancien résistant Arsène Tchakarian, le dernier survivant du groupe Manouchian, est mort.
par Dominique Buffier.
L’ancien résistant Arsène Tchakarian, le dernier survivant du groupe Manouchian, est mort. Arsène Tchakarian est mort samedi à l’âge de 101 ans, a annoncé sa famille. Il faisait partie d’un groupe de résistants dont 22 membres avaient été exécutés par les nazis en février 1944. Avec la mort d’Arsène Tchakarian le samedi 4 août à l’âge de 101 ans, disparaît le dernier survivant du groupe Missak Manouchian, dont 22 membres furent exécutés par les nazis le 21 (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 juin 2018
publié par Christian Maurel
Marc Ogeret est mort.
article de Yann Plougastel (Le Monde)
Interprète de Louis Aragon, Paul Eluard, Jean Genet, Aristide Bruant, Gaston Couté ou Léo Ferré, le chanteur Marc Ogeret est mort le 4 juin, à l’âge de 86 ans, au centre hospitalier de Semur-en-Auxois (Côte-d’Or), où il était hospitalisé depuis plusieurs jours. Avec cet homme engagé, qui sera enterré un œillet rouge sur la poitrine, a précisé sa compagne, Anita, disparaît une page entière d’une chanson française poétique et politique, qui, dans les années 1950-1960, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 29 avril 2018
publié par Christian Maurel
A Saumur les 19-20-21 Mai 2018.
La Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture marque le 70ème anniversaire de sa création.
C’est très exactement le 15 janvier 1948 qu’ a lieu à Saint Cloud, en présence du ministre de l’éducation nationale M. Naegelen, la création de la Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture. Après de longues et passionnantes péripéties (combats de la Libération, création à Lyon en septembre 1944 de la "République des jeunes", circulaire ministérielle du 13 Novembre de la même année portant projet de créer partout en France des "maisons de la jeune (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 avril 2018
publié par Marc Lacreuse
communiqué des EFFRONTE-ES :
L’ATTENTAT DE TORONTO : PAS UN FAIT DIVERS, UN FEMINICIDE !
COMMUNIQUE DES EFFRONTES-ES : ATTENTAT DE TORONTO PAS UN FAIT DIVERS : UN FEMINICIDE ! --------------------------- Hier, 24 avril 2018, Alek Minassian a tué 10 piéton·nes et en a blessé 14 à Toronto au volant d’une camionnette. Les victimes sont majoritairement des femmes. Pour l’instant, le tueur présumé est inculpé pour meurtres avec préméditation, or plusieurs éléments de l’enquête (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 avril 2018
publié par Christian Maurel
Disparition.
Véronique Colucci, ancienne présidente des "Restos du coeurs".
article du Monde du 8-4-2018.
Disparition de Véronique Colucci, ancienne présidente des Restos du cœur. Véronique Colucci, née Kantor, est morte dans la nuit 5 au 6 avril, à 69 ans. Ancienne présidente des Restos du cœur, elle a été l’épouse de Michel Colucci, dit " Coluche ", de 1975 à 1981. Elle est journaliste à Combat quand, en septembre 1969, elle rencontre l’humoriste, qui joue alors au Café de la Gare, à Paris, dans le quartier du Marais. " Quand j’ai vu débarquer Michel, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 9 mars 2018
publié par Christian Maurel
Il y a trente ans, Pierre Allard disparaissait.
Christian Maurel.
Pierre Allard, ce nom ne dira sans doute quelque chose qu’à ceux qui l’on connu et pour lesquels, membres de sa famille, amis, collègues de travail, militants associatifs, élus municipaux... sa disparition brutale a été un choc. Il dirigea les MJC de Montluel dans l’Ain, puis celle de Susville dans le bassin minier Matheysin dans l’Isère avant de rejoindre la MJC du quartier de la Mutualité à Grenoble, l’année de sa disparition. Compagnon de randonnée en haute (...)

lire la suite de l'article
mardi 27 février 2018
publié par Christian Maurel
Journée internationale des droits des femmes
Maison des Jeunes et de la Culture de Martigues.
Les Maisons de Jonquières/Boudème/Lavéra, la Maison Jeanne Pistoun et la Maison des Jeunes et de la Culture s’associent pour fêter « La Journée Internationale des Droits des Femmes » Mercredi 7 mars à partir de 18h à la MJC, soirée autour des femmes avec la Cie En avant scène : à la MJC 18h « La Prima Donna » par Géraldine Baldini sur un texte de Claude Ber. La prima donna se parle à elle-même ; elle s’adresse aux spectateurs interlocuteurs à part entière dont (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 janvier 2018
publié par Christian Maurel
Rencontres de novembre prochain à Buenos-Aires.
Penser et agir dans la complexité : vers une nouveau paradigme du contre-pouvoir.
Miguel Benasayag.
Rencontres de novembre à Buenos Aires. Penser et agir dans la complexité : vers un nouveau paradigme du contre-pouvoir. À l’heure de la post-démocratie, dans une période où le « tout est possible » techniciste nous promet un monde « sans limites » et alors que nous traversons une crise de sens et d’identité d’une ampleur inédite, nous pensons qu’il est urgent de repenser la question des pratiques de résistance et de contre-pouvoir. Le Collectif Malgré tout (...)

lire la suite de l'article
mardi 12 décembre 2017
publié par Christian Maurel
Dans Le Monde du 12-12-2017.
"Une journée particulière"
Régis Debray.
Régis Debray : " Une journée particulière " L’hommage rendu à Johnny Hallyday par le président de la République marque une conversion à " l’institutionnalisation du show-biz ", analyse l’écrivain. L’avènement d’une France américanisée où les héros sont des stars, et non plus des combattants. Rendons grâce à la République : les manifestations de la secte littéraire, quoique furtives, sont encore tolérées. Nous étions une petite centaine à commémorer, (...)

lire la suite de l'article