Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPratiques artistiques
Articles publiés dans cette rubrique
lundi 23 juillet 2018
publié par Christian Maurel
Une expérience culturelle au coeur de la crise grecque.
"Susciter des rencontres" au quartier de Kypseli (Athènes)
Entretien avec Dimitris Alexakis de 2015.
Dimitris Alexakis : Susciter des rencontres au quartier de Kypseli à Athènes.* Né en 1971, à Paris, Dimitris Alexakis anime à l’heure actuelle un espace de création artistique qui a vu le jour au cœur de la crise dans le quartier populaire d’Athènes ,"Kypseli", sous le titre l’Atelier de réparation de télévisions. Celui-ci écrit pour le théâtre, anime un blog à la croisée de la littérature et de l’intervention politique et intervient fréquemment sur le (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 juillet 2018
publié par Christian Maurel
Dans Le Monde du 7-7-2018.
Un théâtre pour donner du sens au chaos du monde.
Alexandra Badea.
On ne peut être que d’accord avec ce que dit Alexandra Badea d’autant qu’elle reprend ce que d’autres ont dit il y a bien longtemps. Paul Klee écrivait déjà à propos de l’art moderne qu’il ne devait pas "reproduire le visible" mais rendre visible". Une remarque qui est en même temps une question : doit-on continuer à penser la fonction artistique uniquement dans le cadre de la démocratisation de ce qu’une minorité, dont les artistes, considèrerait (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 juillet 2018
publié par Marc Lacreuse
mort de Claude Lanzmann
LES IDEES AU RISQUE DE L’IMAGE
par Dominique Widemann ( publication dans l’Huma du 6.07.18 )
CLAUDE LANZMANN : LES IDEES AU RISQUE DE L’IMAGE par Dominique Widemann ( L’Humanité du 6.07.18 ) --------------------------- Le cinéaste et journaliste, disparaît à l’âge de 92 ans. Le réalisateur de Shoah était un homme d’engagements et de controverses. Claude Lanzmann. Prononcer son nom, c’est susciter en écho une déflagration  : Shoah, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 juillet 2018
publié par Christian Maurel
Dans Le Monde du 5-7-2018.
Jacques Rancière : "Entre esthétique et politique, les frontières deviennent poreuses".
entretien conduit par Nicolas Truong.
Deux idées m’apparaissent essentielles dans cet entretien. La première c’est que que l’on "assiste au divorce entre l’explication du monde et la capacité de transformer celui-ci". Il ne suffit donc pas ou plus d’avoir une compréhension juste des réalités pour avoir la volonté et les capacités de les transformer. D’autres pratiques et postures sont donc nécessaires : l’art, l’éducation populaire, la construction d’imaginaires ou ce que (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 juillet 2018
publié par Marc Lacreuse
POLITIQUE ET LITTERATURE
LA POESIE PALESTINIENNE ENTRE LA BLESSURE ET LE REVE DE LA TERRE
par Tahar Ben JELLOUN / Une publication du Monde Diplomatique
POLITIQUE ET LITTERATURE LA POESIE PALESTINIENNE ENTRE LA BLESSURE ET LE REVE DE LA TERRE Tahar Ben Jelloun --------------------------------------- « Je suis venu d’une famille d’argile et du verset « Amen » sur les épaules du passé j’avais un rêve, une mère j’avais un sac d’étoiles je suis venu de n’importe où des promesses d’une femme (...)

lire la suite de l'article
lundi 2 juillet 2018
publié par Marc Lacreuse
LE CINEMA POLITIQUE DE CHRIS MARKER
FORMES DE L’ENGAGEMENT
contribution de Vincent JACQUES parue dans Le Monde Diplomatique de juillet 2018
LE CINEMA POLITIQUE DE CHRIS MARKER FORMES DE L’ENGAGEMENT ----------------------------- " Même si on ne saurait l’y réduire, car son oeuvre a su inventer une pluralité de chemins, Chris MARKER ( 1921-2012 ) est une figure exemplaire de cinéaste politique, qui, dans le creuset des décennies 1960 et 1970, mit sa pratique au service des luttes et renouvela les formes de l’engagement au cinéma . Pour lui, le " (...)

lire la suite de l'article
lundi 2 juillet 2018
publié par Christian Maurel
Dans Le Monde abonnés du 29-6 et dans Le Monde papier du 30-6-2018.
"Pour les festivals, l’équation est complexe : il faut payer les artistes sans casser la tirelire"
par Michel Guerrin.
« Pour les festivals, l’équation est complexe : il faut payer les artistes sans casser la tirelire » Dans sa chronique, Michel Guerrin, rédacteur en chef au « Monde », soulève la question des cachets versés par trois des plus importantes manifestations culturelles de l’été. L’été surgit, les festivals avec, dont trois parmi les plus fameux qui démarrent début juillet dans des cités magiques : Avignon pour le théâtre, Aix-en-Provence pour la musique et (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 juin 2018
publié par Madeleine Abassade
DANSE
Scène ouverte et atelier en forêt de Fontainebleau
Dimanche 1er juillet

Il fera chaud et beau dimanche prochain 1er juillet !

Nous vous donnons RDV à 14h pour une scène ouverte danse en forêt de Fontainebleau suivi d’un atelier.



lire la suite de l'article
vendredi 15 juin 2018
publié par Christian Maurel
Saint Auban-Chateau-Arnoux (Alpes de Haute Provence.)
Festival "Regarde sous tes fenêtres"
les 19-20-21 juillet 2018.
Un bel exemple de mobilisation de jeunes cherchant à faire vivre, dans tous les sens du terme, un territoire oublié depuis la quasi disparition d’une usine employant plus de 2000 salariés venant de différents points de la planète... Christian Maurel, co-rédacteur du site. Regarde sous tes fenêtres est un festival d’arts dans la rue, gratuit, du 19 au 21 Juillet 2018 à Château-Arnoux Saint-Auban. Il est porté par la MJC de Saint-Auban. Sa programmation allie spectacle vivant, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 juin 2018
publié par Christian Maurel
15 ans de chansons à Venelles.
Le programme 2018-2019 proposé par la Maison des Jeunes et de la Culture.
La Maison des Jeunes et de la culture de Venelles, petite ville au nord d’Aix-en-Provence, en direction des Alpes, œuvre depuis maintenant 15 ans à la vitalité de la chanson française, celle qui passe peu ou pas dans les médias et dont le grand public ne connait pas les artistes, généralement auteurs et compositeurs. Malgré cela, une telle relation de confiance s’est établie entre la MJC, son dynamique président et le public que la salle est toujours pleine et qu’il (...)

lire la suite de l'article