Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesVie associative
UNIVERSITE D’ETE DU COLLECTIF DES ASSOCIATIONS CITOYENNES ( CAC )
ASSOCIATIONS CITOYENNES ET POLITIQUES PUBLIQUES : RESISTER ET CONSTRUIRE
du 11 au 13 juillet 2018 à AMIENS
vendredi 11 mai 2018
publié par Marc Lacreuse

UNIVERSITE D’ETE DU CAC

11 - 13 JUILLET 2018

à AMIENS :

RESISTER ET CONSTRUIRE

---------------------------------------

Associations citoyennes et politiques publiques : résister et construire

Notre prochaine université d’été, après avoir voyagé de l’Haÿ-les-Roses à Rennes puis à Lyon, posera cette année ses valises à Amiens !

Les idées sont nombreuses, le comité de pilotage avance à grands pas mêlant l’équipe du CAC « nationale » et associations et collectifs locaux afin de définir un programme riche en échanges, réflexions, analyses, retours historiques, balades, visions prospectives et soirée festives avec les associations au cœur de la réflexion.

Du mercredi 11 au vendredi 13 juillet, nous serons idéalement placés à l’Auberge de Jeunesse d’Amiens, centralisant dans un même lieu les différents temps et espaces : salles pour les débats, groupes de travail, échanges, projection, repas et chambres pour ceux qui ne sont pas du coin.

--------------------

Proposition de déroulement/programme au 7 mai 2018 (modifiable)

Mercredi 11 juillet

Matin – État des lieux

09h15 – Accueil

10h00 – Ouverture et présentation de l’université, contexte, objectifs et déroulement, par Jean-Claude Boual

10h15 – Quelle est notre situation ? (Travail par groupes de 7-8) Quelles sont, pour mon association, les remises en cause liées aux restrictions financières, aux appels d’offres, aux changements politiques ? Quelles conséquences pour les actions menées, pour l’emploi, pour la participation citoyenne ? Quelles réponses apportées et quelles sont les perspectives ?

12h00 – Séance plénière. Quelle est la situation au niveau national ? Aperçu sur l’évolution des politiques publiques, le financement des associations et l’évolution de l’emploi depuis 15 ans. Décryptage du discours et de l’action réelle du gouvernement actuel (contrats aidés) et perspectives de la « concertation » pour les prochains mois. Positions du CAC face à cette évolution.

12h45 – Repas Après-midi – Associations et collectivités

14h00 – Aperçu rapide des travaux des groupes du matin

14h15 – Quelles relations entre associations et collectivités dans le contexte de la libéralisation ? Exposé introductif sur l’évolution des politiques territoriales depuis 35 ans, les effets de la réforme territoriale (lois NOTRE et MAPTAM), les enjeux de la réforme de la fiscalité locale à venir. Quelle évolution contrastée des rapports entre associations et collectivités locales ? Histoire des dynamiques territoriales porteuses d’alternatives et perspectives actuelles.

15h00 – Travail en ateliers :

– Face aux collectivités hostiles : comment résister, comment agir ? Rôle des collectifs locaux, de Vent d’assos. Quelles actions mener ? Soutiens attendus.

– Avec les collectivités citoyennes, comment construire ensemble ? Quelles réponses aux enjeux ? Quel partenariat, quel rôle de chacun, quelles réponses communes aux enjeux du territoire ? Avec l’exemple de Montdidier (et d’autres)

– Comment réagir à la nouvelle organisation territoriale pour les associations (lois NOTRE et MATPAM). Comment réinventer la participation citoyenne et la démocratie face à la concentration des pouvoirs ?

17h00 – Amiens, ville militante. Visite de la ville. Visite de lieux symboliques : Charte d’Amiens, ruines de la Maison Cosette, Fakir, Radio Campus, CSC d’Écouvie, etc.

19h30 – Repas

20h30 – Conférence gesticulée « Welcome 2.0 » sur les réfugiés d’Iréna Havlicek

---------------

Jeudi 12 juillet

Matin – Les associations citoyennes face à la rupture des solidarités et des droits

9h30 – Introduction : Les associations citoyennes face aux projets du gouvernement. Rappel de la réflexion de l’UE 2017 sur les projets d’Emmanuel Macron, bref bilan des réformes engagées, pour comprendre leur logique, expliciter l’idéologie managériale et les conséquences en termes de sécurité (sociale), de libertés et d’avenir de la société. Comment le mouvement social s’oppose à ces destructions/disruptions ?

10h15 – Travail en ateliers : Quelles réponses ?

– Quels financements publics aux associations leur permettant de répondre aux besoins de la société ?

– Financiarisation de l’action sociale. Reprise du travail critique sur les contrats à impact social, en l’élargissant au French impact et à libéralisation de la société

– Atelier sur les droits et les atteintes aux libertés associatives. Inventaire des atteintes aux droits, quelle remise en cause de l’État de droit, en lien avec la remise en cause des institutions et l’affaiblissement de la démocratie.

– Atelier : coopération et solidarité ou managérialisme. Face à l’injonction au managérialisme et à l’esprit technocratique qui gagne l’État et les collectivités, comment agir ? Quelle bataille des mots et des idées ?

– Comment les médias libres et les associations citoyennes peuvent travailler en symbiose ? (avec Fakir, Bastamag, radio campus, etc.)

12h45 – Repas Après-midi – Quelles actions communes ?

14h00 – Présentation de l’action du CAC, organisation, principaux chantiers pris en charge par des associations membres du CAC, des groupes locaux ou des personnes ressources.

14h45 – Comment chacun peut participer à l’action commune ? (Des propositions de thèmes pour de forums ouverts pour l’après-midi seront affichées au mur, chacun étant invité à s’inscrire et à proposer d’autres thèmes, notamment :

– Suppression des contrats aidées et Parcours Emploi-Compétences : analyse critique, propositions pour éviter « des conséquences désastreuses », mobilisations pour y parvenir ?

– Engagement des jeunes et service civique : le service civique tel qu’il est organisé, a-t-il quelque chose à voir avec l’engagement des jeunes ?

– L’aide aux migrants et aux réfugiés, à partir des exemples de la Boite sans Projet à Amiens, Karibu, des États généraux de l’immigration, etc. et des témoignages des participants engagés dans l’accueil des migrants et des réfugiés.

– L’appui aux associations en difficulté. Dans un contexte de précarisation accrue des associations, comment envisager la mise en place d’un dispositif d’appui aux associations en difficulté et d’un fonds d’urgence, notamment pour les petites et moyennes associations, pour leur assurer l’accès aux différents droits, d’apporter un appui.

17h00 – Espace ouvert ou Débat contradictoire

Espace ouvert pour des ateliers, des initiatives, présentations d’expériences, vidéos, témoignages, etc. à l’initiative des participants : mise au point de documents simples de large diffusion à partir des analyses du CAC / atelier de désintoxication de la langue de bois

19h30 – Repas

21h00 – Soirée festive

-----------------------

Vendredi 13 juillet

Matin – Les chemins de la transition

9h30 – Introduction de la demi-journée par Nicole Picquart. Restitution des réflexions du CAC sur les chemins de la transition et du travail engagé en 2015 et 2016).

10h15 – Ateliers

– Comment participer aux réflexions en cours sur les différentes conceptions de la transition ? Au niveau national et international, aux réflexions sur les Communs, en montrant la contribution des associations à la construction d’alternatives.

– Comment les associations peuvent agir pour contribuer à la transition écologique, sociale, culturelle, à partir d’exemples ? Présentation d’une ou plusieurs actions de terrain et croisement avec les expériences des participants. Comment mettre en évidence, pour les adhérents et pour les habitants, la portée globale d’une action locale ? Comment élargir la sensibilisation ?

– Comment la solidarité avec les migrants nous fait construire une autre société ? A partir de l’exemple de La Boite sans projet à Amiens (accueil de mineurs isolés) et des témoignages des participant.e.s engagé.e.s dans les actions de soutien aux migrants et aux réfugiés.

– Organiser un parcours des alternatives. Proposition de mobiliser une trentaine de personnes sur un territoire ou une région et en leur proposant d’aller rencontrer par groupes de 2 ou 3 des actions porteuses d’alternatives dans des domaines divers, puis de les observer et voir comment ces actions contribuent à l’émergence d’une alternative globale.

12h00 – Débat général : comment contribuer à la transition et montrer les voies d’un renouveau politique à travers les actions menées ?

12h45 – Repas Après-midi – Comment agir ensemble ?

14h00 – Débat général : Comment agir ensemble avec toutes les forces et les mouvements qui s’opposent à la marchandisation de la société et à la formalisation des consciences ?

15h15 – Évaluation

15h45 – Conclusions

16h00 – Fin des travaux

-----------------

TOUS LES DÉTAILS LOGISTIQUES

- Les lieux

L’auberge de jeunesse d’Amiens sera le lieu central de notre Université d’été (salles, repas, hébergement) au 30 Square Friant les 4 Chênes, 80000 Amiens, tout près de la gare de Saint-Roch Somme. L’hébergement

Possibilité de logement à l’Auberge de Jeunesse (AJ) d’Amiens (réservation groupée –inutile d’être adhérent à la FUAJ individuellement- mais limitée en nombre) au tarif de 23,50€/nuit [chambres de 2 lits –ou 4 lits- chacune équipée d’un sanitaire et d’une salle de bain – les draps, taies et couvertures sont fournies, pas les affaires de toilette et serviettes – Accès au Wifi]. Sinon des hôtels, logements chez l’habitant… sont possibles.

- Les repas

Pour les déjeuners, les repas seront pris collectivement à l’auberge de jeunesse (AJ) chaque midi – ils sont compris dans le prix de journée. Pour les dîners, chacun est libre de choisir selon ses goûts et moyens et l’auberge de jeunesse propose des repas à 12,60€ de 19h à 21h15 (à réserver par avance). Le restaurant de l’AJ est un self qui peut faire des régimes alimentaires particuliers, sans porc, sans gluten ou végétariens, à la demande, mais il faut le dire à l’avance. Les soirées

Une visite militante de la ville + une conférence gesticulée « Welcome 2.0 » d’Iréna Havlicek (sur le thème migrants/réfugiés) le 1er soir – Une soirée festive le second soir. Les deux soirées sont ouvertes à tous, invitez vos proches qui ne pourraient venir en journée, une libre participation sera proposée.

- Information pour les chambres

Pour les nuits à l’auberge de jeunesse, les chambres sont de 2 lits majoritairement, ou de 4 lits (toutes les chambres sont équipées avec WC et salle de bain).

Merci de préciser si vous voulez être avec une ou des personne(s) de votre connaissance, sinon nous proposerons des duos ou quatuors homes ou femmes.

------------------

INSCRIPTIONS / RENSEIGNEMENTS :

contact@associations-citoyennes.net

--------------


Répondre à cet article