Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPartis politiques
UNE INITIATIVE DU PCF
CONVENTION NATIONALE POUR L’ART, LA CULTURE ET L’EDUCATION POPULAIRE
les 28 et 29 septembre 2018 au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers ( Seine Saint-Denis )
samedi 8 septembre 2018
publié par Marc Lacreuse

POUR LA CULTURE ET L’EMANCIPATION HUMAINE

CONVENTION NATIONALE

extrait de la présentation par Alain Hayot

( délégue du pcf à la culture )

parue dans l’Humanité du 8.09.18

---------------------------------------

.../...

" Le Ministère de la Culture est menacé dans son existence même.

Sarkozi en avait rêvé et Macron veut le transformer en Ministère de

l’Economie et des Industries culturelles.

Sur le fond, cette politique, en déconsidérant la culture et les artistes, en

lui substituant le culte du marché et du divertissement, permet l’extension

au champ culturel de la domination financière des grands groupes, tout

en aliénant les imaginaires aux dogmes libéraux et populistes .

Comme on le voit, les chantiers de résistance ne manquent pas. Mais

résister ne suffira pas . Il faut refonder !

Nous devons reprendre l’offensive pour revaloriser l’idée même de

service public et un large accord est possible pour explorer ensemble les

pistes de cette refondation .

Il y a , à mon sens , trois chantiers à ouvrir .

- Celui de la création, où il s’agit de redonner un souffle libérateur aux

artistes et à la création artistique contre tous les interdits et contraintes

imposés par le marché, de l’élaboration à la création, de la confrontation

publique à la diffusion, de la transmission à la recherche. Ce qui implique

notamment de redéfinir les missions artistiques et citoyennes des

établissements publics de création et de diffusion, dans le respect des

droits et de celles et ceux sans lesquels rien n’est possible : artistes,

auteurs et interprètes, techniciens et acteurs culturels de toute nature.

- Celui de la démocratie, où il s’agit d’intégrer " l’accès à la culture " dans

un processus d’appropriation et de valorisation des pratiques culturelles

de chacun et chacune, quels que soient son origine, son lieu de vie ,

sa culture, ses options philosophiques ou ses choix de vie . Pou cela,

il faut établir un lien étroit et permanent entre création artistique et

éducation, à l’école, au coeur du projet éducatif, dans l’espace de

travail, au coeur du procès de production, dans la cité en donnant un

nouvel essor à l’éducation populaire, tout en investissant la révolution

numérique pour en faire un facteur d’émancipation .

- Celui de la mondialité culturelle, débarrassée des dominations sociales,

raciales, sexistes, et nous affranchir ainsi du poids obsédant des

violences identitaires et des haines qui secouent ce vieux monde.

Ce sont toutes ces questions - et quelques autres - que nous brasseront

pendant deux jours, les 28 et 29 septembre au Théâtre de la Commune

d’Aubervilliers, à quelques semaines du congrès extraordinaire des

communistes lors d’une Convention nationale pour l’art, la culture et

l’éducation populaire, ouverte à toutes celles et ceux, artistes et

intellectuels, acteurs et techniciens de la culture, élus et militants, qui

voudront bien partir à la reconquête des mots, des images et des récits

pour un nouvel âge de l’émancipation humaine . "

Alain HAYOT


Répondre à cet article
Messages de forum :
CONVENTION NATIONALE POUR L’ART, LA CULTURE ET L’EDUCATION POPULAIRE
mardi 11 septembre 2018
Sébastien LAUNAY

C’est sûr" ministère de la culture" cela me parle plus que "ministère de l’économie et des industries culturelles" Les manifestations et initiatives culturelles c’est important que cela reste pour le bien commun et accessibles au plus grand nombre de nos concitoyens.Je crois mieux que certaines choses et institutions continuent d’appartenir au domaine du service public.Suite à la lecture de votre article je suis interesse pour assister au forum "convention nationale pour l’art la culture et l’éducation populaire" qui se tiendra les 28 et 29 septembre au théatre de la commune à Aubervilliers.Pour cela j’ai besoin de quelques renseignements:l’adresse de ce theatre et les horaires et si c’est"entrée libre".Je suis disponible le vendredi 28 septembre. merci Je m’appelle SÉBASTIEN LAUNAY.




Répondre à ce message