Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
LE COLLECTIF NATIONAL POUR LES DROITS DES FEMMES organise UN COLLOQUE :
FEMINISME , LUTTE DE CLASSES et ANTIRACISTE ...
28 et 29 août 2018 . Paris .
samedi 21 juillet 2018
publié par Marc Lacreuse

Dans le cadre du 8ème Congrès International de Recherches Féministes dans la francophonie (CIRFF 2018), qui se tiendra à l’Université de Nanterre des 27 au 31 aout, le Collectif National pour les Droits des Femmes organise un colloque, dont le programme suit, intitulé :

Féminisme lutte de classes et antiraciste, consubstantialité, intersectionnalité, retour aux origines et où en sommes nous ?

Ce colloque aura lieu les mardi 28 et mercredi 29 aout au matin, à partir de 9 heures en salle C305.

Pour venir au colloque, il faut s’inscrire en ligne au CIRFF jusqu’au 18 aout et c’est ici : https://cirff2018.parisnanterre.fr

------------------------------

Féminisme lutte de classes et antiraciste, consubstantialité, intersectionnalité, retour aux origines et où en sommes nous ?

Le colloque vise à montrer que dès les années 1970 et la naissance du MLF en France, la volonté existait d’articuler la lutte antipatriarcale et la lutte des classes. Ceci a été le fait de la « tendance lutte de classes » du MLF. Cette tendance n’a pas forcément été bien accueillie par les autres tendances qui craignaient l’inféodation aux organisations d’extrême gauche.

En France, les événements de mai 1968 ont remis au premier plan, notamment par la grève générale massive, les thématiques de lutte liées au mouvement ouvrier. Contrairement aux USA, où la lutte pour les droits civiques des Noir-e-s occupait le premier plan, la lutte anti raciste n’a retrouvé de vigueur en France qu’au début des années 1980 notamment à cause des violences policières dans les quartiers populaires. Nous nous attacherons donc à montrer les différences entre la France et les États Unis et la difficile transposition des problématiques d’un pays à l’autre .

In fine, nous confronterons le "vécu" des années1970 et l’actuelle intersectionnalité.

Session 1

La situation politique, sociale et économique en France dans les années 1970 et les conditions d’émergence du féminisme contemporain

1.La 5ème République et la recomposition du mouvement ouvrier, Suzy ROJTMAN, Porte parole du Collectif National pour les Droits des Femmes

2.Mai 68 et la grève ouvrière, Eric LAFON, Directeur Scientifique, Musée de l’Histoire Vivante, Montreuil.

3.L’émergence du féminisme contemporain. Danièle CZALCZYNSKI

Session 2

La situation politique, sociale et économique aux États Unis d’Amérique dans les années 1970 et les conditions d’émergence du féminisme contemporain.

1.L’émergence du mouvement féministe, Judith EZEKIEL, Professor in Residence ; Women, Gender and Sexuality Studies et African American Studies”, Wright State University et maîtresse de conférence, Université de Toulouse Jean Jaurès.

2.Naissance de l’intersectionnalité : contenu conceptuel, problématique et contradictions. Francine SPORENDA, franco-américaine, ex-membre du Bureau des Chiennes de garde, ex-maître de conférences et responsable de département à la School of Advanced International Studies de l’Université Johns Hopkins, et journaliste.

Session 3

La tendance lutte de classes du MLF dans les années 1970 en France : théorie et pratique

1. A la charnière de plusieurs mouvements sociaux, le courant "féministes luttes de classe" comme perturbateur (utile ) d’hier à aujourd’hui. Josette TRAT, Maîtresse de conférences retraitée de l’Université Paris 8 (Vincennes → Saint-Denis)

2. Les Pétroleuses et toutes les autres : Danièle CZALCZYNSKI

Session 4 L’auto-organisation et les luttes des femmes immigrées

1.Nadia CHAABANE, ex Députée de l’Assemblée Constituante Tunisienne

2. Les Nanas Beurs, Souad BENANI, fondatrice des Nanas Beurs, chercheuse sur Islam et féminisme

3. De l’égalité à la différence ? Retour sur un changement de paradigme, des années 1980 à nos joursNedjib SIDI MOUSSA, docteur en Science Politique

Session 5

Comment penser les luttes ? Avec quels outils ?

1. Lutte de femmes précaires : des luttes féministes ? Les mobilisations des Auxiliaires de vie scolaire et des travailleuses des services aux personnes. Suzy BOSSARD, MCF à l’Université de Brest

2.Les luttes des chômeurs et des sans-papiers : des luttes improbables ou consubstantielles ?Xavier DUNEZAT, enseignant de Sciences Économiques et Sociales, Rennes

3. Intersectionnalité et consubstantialité : deux histoires et deux outils différents pour penser les luttes Danielle KERGOAT, Directrice de recherche honoraire, Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

Session 6

La situation actuelle en France : pratiques, contradictions et tensions.

En défense du féminisme universaliste

1.De l’universalisme à la société des personnes autodeterminées, lutter pour l’égalité entre tous.tes Daniela LEVY, Présidente du Collectif 13 pour les Droits des Femmes.

2. « La revendication d’une pornographie féministe : subversion ou soumission à la domination masculine ? Françoise Soldani, Référente égalité, autrice.

3.Comment mener les luttes pour les repenser ? (titre provisoire) Suzy ROJTMAN, Porte parole du Collectif National pour les Droits des Femme


Répondre à cet article