Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesÉcologie - Cadre de vie
LIRE POUR NE PAS SUBIR
L’ANTHROPOCENE CONTRE L’HISTOIRE / Le réchauffement climatique à l’ère du capital
d’Andreas MALM ( La Fabrique )
mercredi 12 juillet 2017
publié par Marc Lacreuse

LIRE POUR NE PAS SUBIR

" L’ANTHROPOCENE CONTRE L’HISTOIRE

LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE A L’ERE DU CAPITAL "

par Andréas MALM ( Editions LA FABRIQUE )

---------------------------------------------

" Etudier l’histoire, pour Andreas Malm, enseignant au département de

géographie humaine de l’université de Lund ( Suède ) , permet d’éclairer

la responsabilité du monde capitaliste dans la dégradation du climat

( " capitalocène " ) .

Ainsi, au XIXe siècle, sous l’impulsion de l’industrie britannique du coton,

l’énergie fossile, symbolisée par la machine à vapeur, a supplanté celle de

l’eau, qui pouvait geler, déborder, se tarir .

La bourgeoisie d’affaires a donc déconnecté l’usine des cycles naturels du

climat . La révolution industrielle a sonné le départ de l’industrie actuelle

d’ "appropriation universelle des ressources biophysiques, car le capital

lui-même a une soif unique, inapaisable, de survaleur tirée du travail

humain au moyen des substrats matériels . Le capital, pourrait-on dire, est

supra-écologique, un omnivore biophysique avec son ADN social bien à

lui. "

Une inconscience susceptible d’engendrer agitation sociale et guerres.

Avec le risque, selon l’auteur, que se développe un " fascisme écologique "

accusant la démocratie d’avoir permis cette course vers la destruction du

bien commun environnemental . "

William Irrigoyen ( Monde Diplo juillet 2017 )


Répondre à cet article