Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteExpressions
L’ENTRAIDE, L’AUTRE LOI DE LA JUNGLE de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle
La lecture enthousiaste de Christophe Zaorski
mercredi 10 janvier 2018
publié par Madeleine Abassade

Enthousiasmé par le livre de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle : "L’ENTRAIDE, L’AUTRE LOI DE LA JUNGLE",

Christophe Zaorski a souhaité partager sa lecture, sous la forme d’un texte publié sur le présent site.

Texte de Christophe Zaorski :

LA JUNGLE, sa ou ses loi/s ?

Un livre qui soulève de l’enthousiasme

Depuis plusieurs années, avec un groupe de personnes, je me suis investi pour agir sur les violences, les discriminations et le phénomène de bouc-émissaire. Et souvent dans ce que nous organisons, que ce soit avec des adolescents ou des adultes, nous nous trouvons face à cet argument qui se veut imparable « La violence !? C’est naturel, c’est la nature. Alors bon courage !!… »

Bien que persuadé que le fonctionnement de cette bonne vieille nature est loin de pouvoir se résumer à cela, pouvoir y répondre avec une argumentation solide n’est pas chose aisée.

Alors, en ce début d’année en écoutant France-Culture, quand j’ai entendu le nom d’un livre fortement conseillé par l’une des invitées de l’émission, mon sang n’a fait qu’un tour :

« L’ENTRAIDE, L’AUTRE LOI DE LA JUNGLE » de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle

YESSS ?!!!…. Me suis-je dit en brandissant les deux bras très haut.

De l’entraide dans la jungle !!...

Il existe donc bien autre chose dans la nature que cette fameuse loi dans notre inconscient collectif quasiment incontestablement installée.

Cette loi qui nous a si souvent été rabâchée : seule la compétition fait apparaître le plus fort, lui-même seul capable, en éliminant le plus faible, d’assurer la continuité et l’amélioration de la vie…

Cette loi de l’arène qui installe un rapport dominant/dominé et justifie jusqu’aux plus grands excès du libéralisme financier.

Qui nourrit consciemment ou inconsciemment un certain fatalisme si souvent entendu :

« Que peut-on faire ? c’est la jungle, c’est toujours le gros qui gagne et le petit qui perd… »

Qui finit par construire une NATURALITÉ intangible et universelle à cette loi du plus fort.

Je me suis immédiatement rué sur mon ordinateur pour en savoir plus puis dès le lendemain dans une librairie pour l’acheter.

Maintenant que je l’ai devant les yeux, je ne peux résister à vous donner quelques exemples de ce que l’on y lit :

- « En matière d’évolution, la clé du succès n’est pas la lutte pour la vie mais plutôt l’entraide… » « …Pensée que Darwin lui-même partageait, malgré ce que la lecture des Darwinistes pourrait nous faire croire ».

- « L’égoïsme supplante l’altruisme au sein du groupe. Les groupes altruistes supplantent les groupes égoïstes. Tout le reste n’est que commentaire »

- « Il est aujourd’hui important de changer notre imaginaire en nous inspirant du fonctionnement du monde vivant, lui-même inscrit depuis son apparition dans une longue filiation bâtie sur le socle de la coopération »

En passant par l’éthologie, la biologie, l’anthropologie, l’économie, la psychologie et les neurosciences, ce livre nous démontre donc de manière très argumentée, des virus et des bactéries jusqu’aux sociétés humaines, que OUI, il y a bien une loi dans la nature qui est celle du plus fort, mais que NON elle n’est pas la seule. Mais surtout que ce n’est pas cette loi qui a permis et qui permet encore au vivant de se perpétuer mais bien plus celle de l’entraide.

Donc que LA SEULE loi du plus fort n’est pas LA LOI, mais en réalité un PARADIGME.

C’est à dire une manière de voir, une représentation que nous nous sommes faits du fonctionnement de la nature.

Ce n’est pas exactement la même chose !!...

Alors OUI, ce livre soulève mon enthousiasme parce qu’il nous confirme clairement que le PARADIGME DOMINANT/DOMINÉ qui sévit plus qu’outrancièrement dans notre société contemporaine, n’est bien qu’un PARADIGME et non pas LA LOI universelle.

LA LEVÉE de cette confusion nous redonne donc de la capacité à agir, dans le sens où si une loi universelle demeure pour toujours intangible, une représentation elle, est une construction et une construction CELA SE DECONSTRUIT.

Cette levée nous donnant ainsi la possibilité de nous libérer d’une de nos croyances les plus toxiques et les plus inhibantes qui soit. Nous laissant ainsi le chemin libre vers d’autres écritures, d’autres récits, d’autres créations.

Alors, ADIEU au fatalisme ??!…

Pour le moins, ce livre fragilise avec bonheur l’un de ses plus puissants refuges.

Quel déploiement de force que celui du point de vue arrivant à se faire passer pour la loi !!... Justifiant ainsi l’injustifiable…

Quelles sommes d’intérêts cela continue-t-il à servir !!...

Je suis émerveillé par l’opiniâtreté de ceux et celles qui prenne la peine de lever le voile.

MERCI à Pablo Servigne et Gauthier Chapelle.

Dans notre encore courte histoire, bien des levées ont déjà été faites, bien d’autres nous attendent patiemment…

Je vous joins un PDF des 38 premières pages de ce livre dont les auteurs sont Pablo Servigne et Gauthier Chapelle – Editeur : LLL (Les Liens qui Libèrent).

- http://excerpts.numilog.com/books/9...

Si vous n’avez que peu de temps, lisez au moins la préface d’Alain Caillé, elle est croustillante. Elle donne faim…

Avec JOIE,

Très bonne lecture et excellente nouvelle année à vous toutes et tous.

christophe.zaorski@free.fr

06 74 98 07 86


Répondre à cet article