Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesEducation Populaire & Palestine
"LA DABKEH" DANSE POPULAIRE
DANSE DE RÉSISTANCE A L’HÉGÉMONIE CULTURELLE
vendredi 3 novembre 2017
publié par Madeleine Abassade

LA DANSE POPULAIRE COMME ACTE DE RÉSISTANCE La dabkeh, en arabe : دبکة, « coup de pied », se danse en Palestine par toutes les générations, séparés, ou ensemble les femmes et les hommes se tiennent par la main...

Lors de notre voyage collectif en Palestine du mois d’octobre http://www.mille-et-une-vagues.org/..., nous avons assisté, et pu participer, à des danses interprétéess par le groupe de danseurs de Sabastiya.

La dabkeh (en arabe : دبکة, « coup de pied ») est une danse populaire, dont le pas de base évolue en fonction des danseuses et des danseurs. Elle est présente dans la culture syrienne, palestinienne, libanaise, jordanienne, turque (halay) et kurde.

C’est une danse de groupe en ligne où les danseuses et danseurs se tiennent les mains et frappent le sol fortement. Elle est le plus souvent dansée dans les mariages, les banquets et les fêtes occasionnelles.

Le meneur de la dabkeh entraîne avec lui la danse et les autres danseurs. Il est appelé ras (chef) et est autorisé à improviser sa danse. Il tient à la main un collier de perles masbaha et le fait tourner en l’air pendant que les autres danseurs donnent le rythme.

Les danseurs poussent parfois des cris pour donner de l’énergie à la danse et l’accentuer.

Cette danse ne fait partie de la culture israélienne. Elle est exclusivement de culture arabe et n’est dansée en Israël que par la communauté arabophone, ainsi que dans les territoires occupés. [1]

Les pas :

- un pas en croisant le pied gauche devant le pied droit

- ramener le pied droit à hauteur du pied gauche (en écartant légèrement les jambes)

- refaire le premier pas une deuxième fois levez le pied gauche (de façon que la jambe et le mollet fassent un angle droit) puis frapper le sol.

- répétez les trois mouvements en boucle.

VIDEOS en ligne, cliquez sur le lien  :

- La dabkeh dansée et chantée par des hommes et des femmes à proximité des ruines du village de Safuriya dont les habitants ont été chassés de leur village et leurs maisons détruites lors de la NAKBA en 1948 :

https://www.youtube.com/watch?v=oE_...

- Dans un collège, en Palestine, des jeunes -filles dansent librement la dabkeh :

https://www.youtube.com/watch?v=f6T...

-  Danse libre sur le port de Gaza :

https://www.youtube.com/watch?v=qIk...

-  A Gaza danse d’hommes  :

https://www.youtube.com/watch?v=P4y...


Répondre à cet article
Messages de forum :
"LA DABKEH" DANSE POPULAIRE
jeudi 16 novembre 2017
gazzou

Juste te dire Madeleine que ces vidéos donnent une grande envie de danser avec eux pour les rejoindre dans leur résistance !




Répondre à ce message