Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
La matinale de "Pensons le matin".
La place de l’autre dans la ville.
27-1-2018 à Marseille.
vendredi 12 janvier 2018
publié par Christian Maurel

Bonjour à tous,

La prochaine matinale de Pensons le Matin est confirmée pour samedi 27 janvier 2018. Nous vous y attendons nombreux.

La place de l’Autre dans la ville.

Samedi 27 janvier 2018, à partir de 9h30, salle des machines, Friche La Belle de Mai. Marseille.

Chacun cherche à se faire une place au soleil, une place dans la cité, un travail, un logement, un quartier, des repères, des amis. On y arrive plus ou moins avec le temps, on s’accommode, on se fait petit, on se faufile, on patiente… puis un jour, on s’y fait. Mais il y a ceux qui n’ont pas de place, parce qu’ils n’en ont plus ou parce qu’ils viennent d’arriver. Et puis ceux qui peut être n’en ont jamais eu. Alors, ceux-là, leur place, c’est la rue…, là où passe tout le monde.

Heureusement il y a les lieux d’accueil pour sans-abris, les maraudes qui vont à la rencontre de ceux qui vivent et dorment dehors, les points fixes qui organisent des petits déjeuners ou des soupes, qui proposent du chaud dans le froid. Les associations de solidarité qui réunissent travailleurs sociaux, personnels de santé et bénévoles connaissent des aspects ignorés de la ville, des angles morts, des coins d’ombre, de honte peut être. Aujourd’hui des réseaux militants et même des citoyens solidaires, prennent le relais d’un État et d’une société défaillants, voire qui n’ont plus comme projet cette élémentaire solidarité.

Nous nous proposons de donner la parole aux acteurs de cette solidarité pour qu’ils nous racontent leur expérience de la ville, à la rencontre de ceux qui se blottissent dans les lieux de solitude, d’abandon ou au contraire s’exposent en pleine lumière aux endroits les plus passants. Qu’ils nous fassent découvrir quelle place ils ont, quelle place la ville leur accorde [« Comment Marseille « ville-monde » accueille-t-elle ? »]. Nous souhaitons également analyser ces mouvements pour connaître leur signification, leur impact et leur avenir probable.

Pour ce faire nous invitons Sébastien Thiéry, coordinateur des actions du PEROU (pole d’exploration des ressources urbaines).

Pensez également à ne pas manquer la soirée proposée le 25 janvier 2018, à 19h30, au Gyptis : http://www.pensonslematin.fr/bricks... et présentation jointe.

Et puis si vous voulez bien renouveler votre adhésion annuelle à Pensons le Matin, ou commencer à nous soutenir en 2018, merci de penser à apporter de quoi le faire, c’est 30€ pour celles et ceux qui peuvent et moins quand on ne peut pas. Si chèque, à l’ordre de Pensons le Matin, merci !

Claire Hofer (trésorière).


Répondre à cet article
Documents joints à cet article :