Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesMonde du travail
La place des animateurs dans l’organisation du temps péri-scolaire
Lettre ouverte du Syndicat d’Education Populaire - UNSA
lundi 26 novembre 2012
publié par Madeleine Abassade

Chers acteurs du monde Éducatif,

Alors que pendant la campagne présidentielle le futur Président annonçait la jeunesse et l’Éducation comme sa priorité, alors que V. PEILLON souhaitait un ministère de l’Éducation (au sens large), alors que l’Éducation Populaire apparaît enfin dans un libellé ministériel, aujourd’hui la réforme des rythmes éducatifs montre que la mise en musique ne s’opère pas aussi facilement.

Le SEP-UNSA souhaite que la réflexion autour des rythmes éducatifs s’élargisse afin qu’elle ne se réduise pas à l’Ecole.

Découvrez en pièces jointe la position du SEP-UNSA et la lettre ouverte rédigée en partenariat avec le Journal de l’Animation et adréssée à J-M AYRAULT, V. PEILLON et V. FOURNEYRON.

Sincères salutations et bonne continuation.

Le SEP.

Pour en savoir plus sur le SEP-UNSA  : http://sep.unsa-education.org/


Répondre à cet article
Documents joints à cet article :