Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPsychiatrie et alentours
Au séminaire De la trinité en déroute au sinthome : Le typographe NICOLAS CIRIER
"Les ailes ne sont pas un fardeau pour l’oiseau, bien au contraire"
Présenté par Sophie Aouillé
vendredi 13 mars 2015
publié par Madeleine Abassade

Le prochain séminaire De la trinité en déroute au sinthome aura lieu le 14 mars 2015 à 14h à l’ITP 88 bd Arago Paris 14è SALLE 22

Sophie Aouillé,

Psychanalyste, membre du comité de lecture de la revue Essaim, présentera la suite de sa réflexion sur l’œuvre de Nicolas Cirier, typographe puis correcteur à l’Imprimerie Royale :

"Les ailes ne sont pas un fardeau pour l’oiseau, bien au contraire"

« Après avoir retracé, l’an passé, l’histoire de Nicolas Cirier et envisagé son œuvre dans son ensemble, dans ce deuxième tour nous nous pencherons plus particulièrement sur un ouvrage qu’il publia en 1850, « L’orthographe rendue facile », ouvrage dans lequel il propose une réforme, à sa façon bien sûr, de l’orthographe.

Nous y interrogerons en particulier la question de l’humour.  »

Argument et l’article de Sophie Aouillé : “Tenir la lettre sont en pièces jointes à cet article

Post Scriptum :

Dans la bibliographie jointe à l’argument de son exposé à propos de Nicolas Cirier, Sylvie Aouillé mentionne "Les enfants du Limon" de Raymond Queneau. Dans son roman de 1938 l’auteur a incorporé une enquête sur les "fous littéraires", que l’on pourrait définir comme des écrivains ayant publié des œuvres ayant rencontré un échec total chez leurs contemporains, et non-passées à la postérité, étant considérées comme complètement farfelues....

M.A


Répondre à cet article
Documents joints à cet article :