Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteMéthodologieAction culturelle
A LA MAISON DES METALLOS / PARIS
MAI 68 : LUTTES SOCIALES ET ENCORE !
LECTURES, EXPOSITIONS, THEATRE, PROJECTIONS, RENCONTRES & DEBATS ...
vendredi 11 mai 2018
publié par Marc Lacreuse

A LA MAISON DES METALLOS

MAI 68 : LUTTES SOCIALES ET ENCORE !

-----------------------------------

AU PAYS DES PERES

LECTURE-performance

Carole Thibaut retraverse, à la manière d’une conférencière de l’intime, l’histoire des aciéries et de la sidérurgie lorraine, notamment des luttes ouvrières des années 70 et 80, à travers les figures de ses père, grand-père et arrière-grand-père, de ses propres souvenirs d’enfance et de documents de l’époque. Artiste fidèle des Métallos, elle interroge ici nos héritages symboliques et nos constructions culturelles, dans un cheminement qui va de l’intime à l’universel.

- 9 -> 13 mai

mercredi, vendredi → 20h jeudi, samedi → 19h dimanche → 16h durée 55min à partir de 14 ans tarifs de 5 à 9 euros

-------------

HARRAGA

LES BRULEURS DE FRONTIERES

EXPOSITION

« Harraga » est le terme utilisé dans les dialectes marocain, tunisien et algérien pour définir le migrant qui se déplace sans documents, qui « brûle les frontières ». Le photographe Giulio Piscitelli a suivi les routes de ces migrants essayant d’entrer en Europe. Fruit d’un long projet entamé en 2010, Harraga est un témoignage unique sur les conséquences désastreuses des bouleversements du monde actuel.

- 4 -> 27 mai

du mardi au vendredi → 14h > 20h le samedi et dimanche → 14h > 19h nocturnes mercredi 16, jeudi 17, mardi 22 et jeudi 24 mai → 14h > 22h fermée le lundi / entrée libre à partir de 12 ans

-------------------------------

CROCODILES

RECIT D’UNE TRAVERSEE DES FRONTIERES

THÉÂTRE

Inspiré de l’histoire vraie d’Enaiatollah Akbari, le spectacle raconte l’histoire d’Enaiat, un enfant afghan de la minorité persécutée des Hazaras. À dix ans, sa mère le conduit clandestinement au Pakistan et l’abandonne pour le protéger des dangers qu’il court dans son pays. Débute alors pour Enaiat un périple de cinq années jalonné d’épreuves et rythmé par l’espoir d’une vie meilleure. Cette pièce humaniste mise en scène par Carole Guittat et Cendre Chassanne et jouée par Rémi Fort transcende le malheur et donne envie de croire aux vertus de l’accueil.

- 16 -> 20 mai

mercredi → 20h jeudi → 14h et 19h vendredi → 10h et 20h samedi → 19h dimanche → 16h durée 55min / à partir de 9 ans tarifs de 5 à 15 euros

------------------------------- LES MIGRANTS EN BAS DE CHEZ SOI

PROJECTION-RENCONTRE

Avec les éditions du Seuil

En 2015, plusieurs centaines de migrants ont occupé le lycée Jean Quarré, dans le 19e arrondissement. Un « mini-Calais en plein Paris » ont dit des journalistes témoins de l’insécurité et de l’insalubrité du lieu. Concernée en tant qu’habitante et parent d’élève, Isabelle Coutant, sociologue des quartiers populaires depuis vingt ans, a vu cette fois le « terrain » venir à elle. Les Migrants en bas de chez soi (éditions du Seuil), retrace ces trois mois d’occupation, la déstabilisation du quartier qui en a résulté, ses tensions mais aussi les mobilisations. La projection du documentaire de Marion Dualé retraçant cette occupation, Pour eux, pour moi, précédera la rencontre. Animée par Jean-Marie Durand, journaliste aux Inrockuptibles.

- mercredi 16 mai → 19h

entrée libre

-----------------------------

L’HOSPITALITE

RENCONTRE - DEBAT

Avec l’EHESS

Le traitement réservé aux migrants est plus que jamais d’actualité et nous invite à réfléchir sur la politique de l’hospitalité : politique migratoire d’Emmanuel Macron remise en cause par les associations, condamnation de Cédric Herrou pour son aide aux migrants, recrudescence des démantèlements de camps de réfugiés… La rencontre-débat proposée par les Métallos et l’EHESS s’intéressera à toutes les formes que peut prendre l’hospitalité et s’interrogera sur la manière dont certains passent de simples observateurs à militants. Avec Michel Agier, anthropologue, auteur de La Jungle de Calais (PUF, mars 2018), Benjamin Boudou, chercheur en science politique, Cécile Poletti, déléguée nationale CIMADE. Animé par Stefan Le Courant, chercheur à l’EHESS.

- jeudi 17 mai → 19h

entrée libre

-------------------

PAYS DE MALHEUR !

Cendre Chassanne/Carole Guittat/Rémi Fortin

THéâTRE

Younes Amrani, 28 ans, emploi jeune dans une bibliothèque, lit l’ouvrage du sociologue Stéphane Beaud 80% au bac et après. Lecture qui le mène à une réflexion sur son propre parcours. Il décide alors d’écrire au chercheur en sociologie. Commence une correspondance qui permettra à Younes de mettre en mots sa réalité, une souffrance sociale jamais décrite et jamais médiatisée. C’est cette correspondance, cette réflexion sur un état de la jeunesse que la compagnie Les Papavéracées met en scène.

- 22 -> 27 mai

mardi, mercredi, vendredi → 20h jeudi, samedi → 19h dimanche → 16h durée 1h10 / à partir de 14 ans tarifs de 5 à 15 euros


Maison des métallos 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e

- Tarifs www.maisondesmetallos.org/bi...

- Résa reservation@maisondesmetallos.org 01 47 00 25 20

- Info

info@maisondesmetallos.org 01 48 05 88 27

------------------


Répondre à cet article