Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du site
Messages de forums les plus récents

L’UNIVERSITE DES SAVOIRS ASSOCIATIFS
    L’UNIVERSITE DES SAVOIRS ASSOCIATIFS
    jeudi 14 novembre 2019
    publié par Alain LEMARCHAND Syndicat FER CGT des MJC

    A l’occasion de l’Université des savoirs du 4 décembre sur le thème "A quoi sert la philanthropie ?", j’ai proposé une contribution au nom du Syndicat FERC CGT des MJC. Didier Minot l’a trouvée intéressante et nous avons pensé que la publier sur ce site serait utile pour permettre aux lecteurs de croiser les points de vue et témoignages et se forger leur opinion. Je précise que cet contribution est un article écrit pour les journées nationales d’études des directeurs de MJC qui se tiennent en ce mois de novembre 2019 à Pau. Didier minot souhaite également informer que le livre est disponible en librairie et qu’il ne sera pas vendu en ligne pour défendre les petites librairies et 1 à 1 contre le net. Le lien vers le site éditeur est : http://www.eclm.fr/ouvrage-406.html Remerciements et salutations militantes Alain LEMARCHAND


    Répondre à ce message

" A LA PROCHAINE ; de mai 68 aux Gilets jaunes " , de Pierre COURS-SALIES
    " A LA PROCHAINE ; de mai 68 aux Gilets jaunes " , de Pierre COURS-SALIES
    mardi 12 novembre 2019
    publié par Christian Maurel

    Merci à Marc d’avoir fait paraître l’info sur cette parution. J’ai simplement une remarque à la lecture de cette présentation. Je ne suis pas sûr que le concept de ’’classe’’ soit très approprié pour parler des ’’gilets jaunes’’ ni entièrement opportun pour parler de Mai 68 (sauf peut-être pour la lutte des ouvriers sans doute la plus importante de ces deux derniers siècles). J’en suis là de mes réflexions au moment où j’avance seul et difficilement dans ce que j’appelle ’’une urgente nécessité d’une bifurcation de l’Histoire’’ qui ne relève pas entièrement de rapports de classes souvent ramenés à des rapports de production.Il est plus que jamais nécessaire de repenser les grands concepts de la transformation sociale radicale comme ceux de classe,de masses, de partis d’avant-garde, de prise de pouvoir révolutionnaire... mais plutôt de ’’multitude’’, de création de ’’communs’’ qui sapent, souvent sans grand bruit, le capitalisme néolibéral de l’intérieur, dans ses fissures et failles avant qu’une ligne de front se dessine et que des zones d’affrontement se fassent jour. C’est peut-être ce qui en train de se passer avec les ’’gilets jaunes’’ et le développement de mouvements sociaux ’’thématiques’’ (le réchauffement climatique, la place des femmes, la démocratie, les injustices de toutes sortes, les Zones A Défendre, les luttes des minorités, des ’’sans part’’comme les nomme Jacques Rancière. Tout cela pour une fois de plus ne pas passer à coté de ce qui peut se faire, se dire, se débattre, s’écrire...

    Christian Maurel, sociologue de la culture et de l’éducation populaire politique, corédacteur du site.


    Répondre à ce message

L’AVANT GARDE DU POST-CAPITALISME (1) : LA REVOLUTION POST-URBAINE
    L’AVANT GARDE DU POST-CAPITALISME (1) : LA REVOLUTION POST-URBAINE
    lundi 26 août 2019
    publié par Bouillot

    Tout cela n’est pas entièrement faux. Mais comme toujours chez JP Garnier, le désir obsessionnel (et talentueux) de causticité l’emporte sur l’analyse dialectique, et donc contradictoire, du phénomène. Les vraies questions me semble être : pourquoi cet urbanité des interstices, des résidus urbains et de l’en-commun factice masquant le compromis urbain a t-elle lieu ? Que signifie t-elle en termes de rapports de classes ? Le substitut de quoi est-elle ? Quel manque (politique) exprime-t-elle, et comment transformer ce manque en puissance d’agir ? A noter que les pratiques dont il parle sont loin d’être le privilège des bobos, et qu’on les voit fleurir aussi dans les quartiers dits populaires... ce qui peut être compris négativement comme le symptôme d’une hégémonie culturelle réussie, ou plus positivement comme le dérivatif instable à une attente en souffrance. Au moment où la menace climatique se rapproche un peu plus chaque jour, posant de la manière la plus crue la question de la responsabilité du système qui la provoque, il faut aller plus loin que de vilipender les manilles d’une sous-classe. Que la ville soit l’expression du rapport de classes, il n’y a rien de moins étonnant pour le vieux marxiste rétrograde que je suis. Mais comment la transformer en terrain de luttes des classes, et non simplement de compromis urbains ? Voila un beau thème de reconstruction pour un mouvement progressiste aujourd’hui exsangue.


    Répondre à ce message

" METRO DE GAZA "
    " METRO DE GAZA "
    lundi 5 août 2019

    Bonjour ! ...Formidable, Marc...Projet enthousiasmant ! Belle et bonne continuation ! Salut et égalité, Gérard MULLER


    Répondre à ce message

LE GROENDLAND, ANGOISSANT THERMOMETRE DE LA PLANETE
    LE GROENDLAND, ANGOISSANT THERMOMETRE DE LA PLANETE
    lundi 15 juillet 2019
    publié par Samy Fouché

    A lire sur ce sujet de grande actualité le beau livre de Sylvain Coutterand, Atlas des glaciers disparus, paru chez Guérin/Paulsen cette année, concernant les glaciers des Alpes.


    Répondre à ce message

Pour constuire l’Europe : la critique des médias et l’indépendance du journalisme
    Pour constuire l’Europe : la critique des médias et l’indépendance du journalisme
    jeudi 30 mai 2019
    publié par Madeleine Abassade

    Pour plus de précisions, l’article de Libération dont il est question dans le commentaire précédent peut -être accessible par le lien ci-après. Mais attention ! ce site de Libération est encadré de publicités (ce qui n’a rien d’étonnant)

    https://www.liberation.fr/checknews...


    Répondre à ce message

Pour constuire l’Europe : la critique des médias et l’indépendance du journalisme
    Pour constuire l’Europe : la critique des médias et l’indépendance du journalisme
    jeudi 30 mai 2019
    publié par Madeleine Abassade

    Pourquoi quand le journal Libération revient sur l’émission du 21 mai où Ian Brossat, tête de liste du PCF aux européennes, a été outrageusement ridiculisé par le journaliste de RMC qui anime l’émission (Les Grandes Gueules), Libération préfère s’attarder sur la polémique historique concernant le nombre des communistes fusillés pendant la seconde guerre mondiale, plutôt que d’interroger les raisons de l’amalgame insultant et totalement erroné proféré par le dit journaliste d’une collaboration du PCF avec le nazisme ? Entachant la mémoire des résistants dont le Colonel Fabien et mille autres qui ont été fusillés parce que communistes. N’est-ce pas parce que Libération autant que RMC appartiennent au même milliardaire Patrick Drahi ? « Lagardère a vendu Libération à Patrick Drahi. Le même Drahi a racheté BFM-TV et RMC » : http://osonscauser.com/medias-pourq... ; https://www.lemonde.fr/economie/art...


    Répondre à ce message

" NOUS NE SOMMES PAS DUPES "
    " NOUS NE SOMMES PAS DUPES "
    mercredi 8 mai 2019
    publié par Yves Guerre

    Bon, bravo. Ce texte est juste. On le signerait sans restriction. La liste est tellement longue qu’il y a même peut-être des copains dedans.

    On a seulement envie de savoir quelles sont les fins de mois de tous ces signataires qui utilisent depuis toujours un système qui, loin de les avantager tous, ne les dessert pas totalement.

    À défaut d’aller manifester ou de camper sur un rond point, on pourrait se demander avec eux, que faire quand la main gauche signe un texte qui dénonce un système dans lequel la main droite est plongée. Depuis longtemps.

    Bon. Je sais que cela ne se fait pas de cracher dans la soupe. Vous avez raison. Et après ? À qui faites-vous peur ?

    Quand déciderons-nous de sortir vraiment d’une situation dont nous nous accommodons depuis si longtemps, non seulement avec des mots mais avec des actes ?

    Yves Guerre


    Répondre à ce message

"Echapper à l’entre soi"
    "Echapper à l’entre soi"
    jeudi 14 mars 2019

    Juste Merci. C’est simple et limpide ! Annemarie Gazzini


    Répondre à ce message

COMMENT LE REGNE DES RABBINS ALIMENTE UNE GUERRE SAINTE EN ISRAËL
    COMMENT LE REGNE DES RABBINS ALIMENTE UNE GUERRE SAINTE EN ISRAËL
    jeudi 14 mars 2019
    publié par Butaeye

    Oui, courageux Jonathan Cook. De sa douloureuse lucidité il tente depuis longtemps déjà de nous alerter. Quel aveuglement, quels intérêts peuvent justifier "notre soutien" à une telle monstruosité sournoisement et efficacement en action depuis de nombreuses années ? Tous, Israéliens et nous-mêmes allons payer cher notre lâcheté. " La libération de la Palestine serait aussi celle d’Israël". Desmond Tutu La nôtre également. Ma pensée va avant tout au peuple palestinien totalement désarmé que nous livrons à ces fous soutenus par les puissants.


    Répondre à ce message