Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du site
Messages de forums les plus récents

Il est possible de commencer dès aujourd’hui à transformer notre société...
    Il est possible de commencer dès aujourd’hui à transformer notre société...
    jeudi 22 juin 2017

    MERCI Madeleine il est utile de rappeler combien il est important de permettre par de telles actions,l’’équilibre entre expression personnelle et engagement collectif. Anne-marie Gazzini


    Répondre à ce message

Fin des partis politiques ?
    Fin des partis politiques ?
    lundi 8 mai 2017
    publié par duval jean-yves

    Le Parti Communiste Français n’existe plus ? J.Y. Duval


    Répondre à ce message

L’AVENIR DES MAISONS DES JEUNES ET DE LA CULTURE EST MENACE ...
    L’AVENIR DES MAISONS DES JEUNES ET DE LA CULTURE EST MENACE ...
    lundi 24 avril 2017
    publié par Maurel Christian

    J’apporte mon total appui à l’alerte lancée par Marc Lacreuse concernant les menaces qui pèsent sur les MJC et je me retrouve tout particulièrement dans les analyses de Max Leguem dont l’engagement, la probité intellectuelle et la clairvoyance ne sont pas contestables. Mais qui parle aujourd’hui de ce formidable travail éducatif, culturel et social des MJC ? La campagne électorale est totalement atone sur ce que j’appelle cette "éducation populaire, permanente et politique" sans laquelle aucune vie en société et en démocratie n’est possible. Heureusement quelques médias et journalistes, souvent de la presse écrite, ouvrent leur colonnes comme ce fut le cas de La Marseillaise des 15 et 16 avril 2017 qui a fait sa "une" sur les "MJC en danger" et réalisé un dossier de trois pages auquel nous avons contribué.

    Aujourd’hui, nous avons un Front National qualifié pour le deuxième tour de l’élection présidentielle et de grands partis dits "républicains", de plus en plus affaiblis et discrédités. L’un des piliers de notre système politique est peut-être en train de s’effondrer. Le Titanic coule pendant que l’on continue à jouer du violon dans les beaux appartements. Au même moment, des militants et des professionnels s’échinent, dans l’ombre et souvent avec des moyens réduits, à faire tourner les machines d’une représentation politique à bout de souffle, alors qu’ils devraient être sur le pont pour contribuer à éclairer la situation, à émanciper les individus de ce qui les contraint et à transformer leurs capacités d’agir et de création en une force collective ouvrant de nouveaux horizons.

    Rappelons-nous que le projet des MJC est né dans les combats de la Libération, porté par des hommes et des femmes, des jeunes et des moins jeunes, qui avaient résisté à l’oppression. Faut-il attendre une nouvelle catastrophe politique pour que l’éducation à la citoyenneté démocratique soit à l’ordre du jour, reconnue et réellement soutenue ? L’Histoire ne se répète pas. Mais elle peut bégayer. Et c’est souvent pour le pire. On met alors beaucoup de temps en s’en remettre.

    Christian Maurel.


    Répondre à ce message

"Nuit debout", un an après...
    "Nuit debout", un an après...
    jeudi 6 avril 2017
    publié par Yves Guerre

    Publié dans "Le Monde", ce journal totalement chez l’ennemi ! Pourquoi pas au Figaro ? Je n’ai rien de personnel contre la dame qui l’a écrit, ne la connaissant pas. Mais ce qu’elle écrit par contre, témoigne totalement de la persistance de réflexes culturels toujours à l’œuvre chez les "aliénés" de la culture universitaire dominante. Il faudrait engager pour ceux-ci une campagne massive de "conscientisation". Au lieu de soutenir un mouvement malgré ses erreurs ou maladresses éventuelles, on se fait "donneur de leçons". À tout prendre je préfère presque nos ennemis ! Que les bons samaritains qui s’engagent avec courage dans la critique viennent donc les 8 et 9 avril, place de la république à la Foire des Éducations populaires. On les attend …


    Répondre à ce message

LA LANGUE RETOURNEE DE LA CULTURE, de Michel SIMONOT
    LA LANGUE RETOURNEE DE LA CULTURE, de Michel SIMONOT
    jeudi 6 avril 2017
    publié par Michel Simonot

    Grand merci à toi, Marc ! Bien entendu, je suis content en tant qu’auteur. Mais au delà, et particulièrement, parce que j’ai élaboré ce texte pour susciter des débats, des échanges des réflexions partagées hors des sentiers convenus, hors du consensus niaiseux. Que l’on soit d’accord avec moi m’importe peut : l’enjeu est que l’on s’empare des questions... Amicalement Michel


    Répondre à ce message

L’EDUCATION POPULAIRE AUJOURD’HUI.
    L’EDUCATION POPULAIRE AUJOURD’HUI.
    mercredi 22 février 2017
    publié par Thierry

    Toujours si actuel et pertinent, une très belle réflexion synthétique et agissante. merci


    Répondre à ce message

VERA BABOUN, MAIRE DE BETHLEEM
    VERA BABOUN, MAIRE DE BETHLEEM
    vendredi 3 février 2017
    publié par Jacqueline Butaeye

    J’ai découvert Vera Baboun dans le magnifique documentaire de Gil Corre "Au pied du Mur" sur les Chrétiens de Palestine. Chrétiens mais avant tout Palestiniens solidaires avec tous les Palestiniens.


    Répondre à ce message

Un président élu grâce à un vote par notes.
LES VOEUX et LES PROJETS DE L’ART STUDIO THEATRE
    LES VOEUX et LES PROJETS DE L’ART STUDIO THEATRE
    lundi 9 janvier 2017
    publié par Madeleine Abassade

    Il y a dans les beaux vœux du directeur et poète de l’Art Studio Théâtre comme une absence : les femmes.

    Le mot "humain", au pluriel comme au singulier, à l’avantage de n’exclure ni genre ni sexe.


    Répondre à ce message

"3000 NUITS"
    "3000 NUITS"
    jeudi 5 janvier 2017
    publié par Butaeye

    J’ai écouté Mai Masri sur Arte hier soir à l’émission 28 minutes.

    Face à la méconnaissance ? de l’interviewer qui parlait de terroristes, de justice israélienne puisque les prisonniers ont le droit d’être défendus par un avocat elle a toujours su avec calme redire que beaucoup n’étaient pas jugés, qu’il s’agissait dans tous les cas de Rédsitants et que 25% des Palestiniens ( dont des enfants de 12 ans) avaient connu la prison.

    Quelle belle femme !


    Répondre à ce message